Il y a quelques semaines, j'ai reçu un mail me proposant une collaboration avec l'INPES, pour participer à la diffusion de messages concernant la campagne de promotion de la vaccination. L'offre étant sacrément alléchante ! 500€ pour écrire deux billets !!!

Je me suis dit : "Le début de la gloire ?". Mon petit blog, pas énormément visité, aurait il plus d'aura que le pensais ?

Et puis une fois passé la réaction amusée et un peu flattée (je l'avoue...) de mon égo, j'ai commencé à réfléchir. Que me demandent-ils exactement ? Est-il éthique d'être payée pour écrire des billets ? Qu'en serait il de ma liberté d'expression ? Donc j'ai demandé plus de détails, assez intriguée par cette offre et ce qu'elle impliquait, cherchant à comprendre ce que je sentais de manière floue comme sacrément dérangeant...

images

Je vous laisse apprécier la réponse que j'ai reçue :

"Nous aimerions donc travailler avec vous afin que vous rédigiez deux articles qui suivent ce calendrier de vaccination, un en juin et un en septembre, afin que votre communauté soit au courant de cette campagne.

Ces articles, bien sûr, seraient relus par le cabinet ministériel mais nous souhaiterions avant tout que vous gardiez votre plume, votre univers pour rédiger ces articles.

Nous avons à disposition des URLs afin de vous aider dans la rédaction de votre article."

Donc si je comprends bien, on me demande tout bonnement d'être l'agent de com du ministère et de la santé publique... Mais tout en gardant ma plume (?!!)... Autant qu'ils m'envoient le texte que je retravaille avec celle ci, non ? Ne sont ils pas sympa, ces communiquants, en m'autorisant à mettre de manière contrôlée, mon style, dans mon blog ?!!!

Bref, je me suis donc lancée dans cette réponse :

"Si vous avez un peu lu mon blog, l'idée est de lancer la réflexion quant à une juste place de la médecine, et de laisser les patients choisir eux mêmes leur chemin. Je ne pourrai donc pas faire un billet disant "la vaccination c'est génial, voila ce qu'il faut que vous fassiez". Ça serait perdre "ma patte" comme vous dites. 

A propos de la vaccination, mes idées sont bien plus nuancées. Et j'ai un vrai gros doute quant au fait que la nuance soit au goût du ministère qui a l'art de faire dans le message de bloc...
La seule possibilité que je vois, pour ne pas perdre mon indépendance et devenir un "agent de la bonne pensée commune médicale" est de faire des billets dont le thème est la vaccination, qui sera forcément nuancé et sans ligne de conduite dictée, avec un lien avec le calendrier vaccinal, le tout sans relecture car je n'imagine pas de censure dans mon blog.
J'espère que vous comprenez mes fortes réserves."
Et alors qu'auparavant les réponses étaient assez rapides, celle à ce mail a été assez longue à venir ! Bizarre, bizarre !!! Elle a donc été, comme prévu, une fin de non recevoir. Je ne suis pas un petit soldat assez docile, même pour 500€ !!
Cette petite histoire m'a inspiré pas mal de réflexions ! Notamment la prise de conscience du fait qu'il est facile et parfois anodin en apparence de commencer à s'éloigner de la route de l'indépendance. Parce que que me coûte d'écrire deux petits billets de rien du tout, surtout pour une somme non négligeable ? Ben justement ! Ca me coute ma conscience personnelle, professionnelle, ma morale et ma liberté ! Quand on s'aliène juste un peu, on s'aliène tout court. La nuance là dedans n'existe pas ! Les petits arrangements avec la conscience restent des arrangements, donc du mensonge. Et que le mensonge soit petit ou gros, c'est un mensonge. Point barre !
La recherche de ce mode de canal pour communiquer ne me choque pas. Les blogs sont, de nos jours, un tel moyen d'expression, qu'il me parait normal que des communiquants essaient de s'en servir. Ce qui me gène le plus, c'est qu'ils aimeraient que ce soit présenté comme une réflexion personnelle, genre "tiens, si je faisais un billet sur la vaccination ?" et que le côté diffusion rémunérée soit pour le moins discret... Cela aurait certes moins d'impact !
Il me parait important de vous transmettre ce genre de connaissance, car tout cela me donne l'amère impression qu'il faut être en permanence vigilants, l'impression d'être potentiellement dupés est tellement omniprésente. Que ce qui parait être une expression spontanée ne l'est pas toujours et les intentions sont parfois manipulées par de nombreux motifs...
J'ai également reçu depuis des demandes de "partenariat" avec des produits de puériculture mais aussi avec une entreprise de vêtements professionnels (alors là, je n'ai pas très bien compris...). Bref, les sollicitations se multiplient. Mais maintenant, je connais mieux ma posture. Tout comme les labos sont interdits dans mon cabinet, les sollicitations quelles qu'elles soient le sont également sur mon blog !