Alors aujourd'hui, rien à voir avec de la sage-femmerie ! Plutôt une réflexion plus globale sur notre société...

Je chante, j'adore la musique, toute la musique. Qu'elle soit pointue, qu'elle me fasse bouger, qu'elle m'émeuve... Bref, qu'elle provoque une émotion en moi ! Je ne suis pas sectaire, j'écoute avec autant de plaisir des morceaux d'opéra, de hard rock, de R'n B, de fado, de rap... Ce n'est pas le style qui m'importe mais le sentiment qui est provoqué.

Et je regarde, je l'avoue donc sans honte, un certain télécrochet vocal...

Il y a peu, j'ai été completement conquise par une candidate. Tout dans ce qu'elle transmettait me touchait. Elle diffusait une grande douceur, sa beauté était de celle qui apaise, son chant m'a donné l'impression d'un ange et son choix de chanson dénotait une sensibilité et une intelligence qui m'a atteint droit au coeur. Bref, j'ai été sous le charme. 

Quelle n'a pas été ma stupeur et ma déception lorsque j'ai appris qu'elle quittait l'émission à la suite de polémiques sur des tweets qu'elle a posté il y a quelques années. 

Je ne suis pas là pour débattre sur ces tweets, leur portée, leur intelligence, etc, etc...

Je me suis demandée quel était le rapport ?

Et puis, pourquoi certains se sont amusés à faire l'historique de ses tweeets ? Est ce que tous les candidats sont passés à la moulinette ? Et pourquoi ça a eu cette conséquence ?

Cette jeune femme est musulmane. Ok, so what ? Elle avait un foulard sur la tête lors de sa prestation. Je n'ai d'ailleurs pas pu m'empêcher d'admirer la beauté du tissu, du nouage, de ce que ça apportait à son si beau visage. J'ai des copines qui portent d'ailleurs de temps en temps, pour des raisons purement esthétiques, un voile sur les cheveux, avec ce genre de talent. J'ai toujours voulu apprendre à faire la même chose, tellement je trouve ça joli.

Mais ce couvre chef, avec son prénom, peut être que ça pointait trop du doigt sa religion. 

Est ce que je suis trop suspicieuse si je pense que c'est ça qui a fait qu'on a fouillé dans son passé ? 

Quelle est cette police des moeurs qui empêche une personne d'avoir une religion, de la porter tranquillement, sans être provocatrice ni revendicatrice ? Pourquoi chercher la boue ? Pourquoi empêcher une femme d'être qui elle est ?

Pourquoi serait-il si compliqué d'être musulman en France sans porter déjà le soupçon ? Et en plus une femme qui s'inflige un foulard... Une femme sous influence, forcément ! Qui aliène sa liberté, sans aucun doute ! Non mais sans blague... 

A cause d'une polémique débile, sur des propos anciens, regrettés (qui n'a jamais fait des réflexions pour les regretter ensuite), on censure une personne sur quelque chose qui n'a absolument rien à voir !

L'autre chose que je ne comprends pas est : Comment est il possible qu'elle n'ait pas reçu du soutien pour dire stop à ce lynchage ridicule ? Comment est il possible de laisser faire cela ? N'y a-t-il pas des gens suffisamment courageux pour poser les limites de la décence, de l'intelligence, du vivre ensemble ?

Quelle société construisons-nous avec de telles réactions ? 

Par exemple, le voile est un sujet qui m'irrite, tout comme m'a insupporté la polémique sur le burkini. Qui a droit de décider qu'une femme peut porter tel ou tel vêtement, si ce n'est la femme elle-même ? Alors oui, je suis mal à l'aise face au voile intégral parce que je ne peux comprendre 

s-l225

qu'on puisse, en toute conscience, vouloir mettre une distance physique entre soi et le monde. En revanche, tous les autres styles de voiles (ou d'absence de voile) me sont complètement indifférents. Je suis plus gênée par les bedainants torse nu l'été que par une femme avec un voile sur les cheveux. Et pourtant, je ne me permettrai jamais de faire une réflexion à qui que ce soit. Et puis ça m'énerve qu'on parle encore des tenues féminines ! Sérieusement, au XXIème siècle ? On en est encore là ? Et puis ça m'énerve qu'on discrimine à propos d'une religion !!! 

Bref, ça m'énerve qu'on discrimine, qu'on nous prive de cet ange pas très catholique... Et ça m'attriste... 

Quelle est cette société que nous construisons ? Quand est ce que des voix s'élèveront haut et fort contre ces inepties ?