Récemment, une jeune maman a pris RDV avec moi pour un souci d'allaitement. Ca avait l'air urgent, je l'ai vu rapidement. Rien de bien méchant mais un truc qui pourrit bien le quotidien si ça n'est pas pris en charge. Elle m'explique que ça fait 3 semaines qu'elle traine ça. Qu'elle a essayé des choses avec les conseils de la Leche League. Que ça va mieux mais que ça n'est pas completment fini.

Son médecin généraliste a eu l'honneteté d'avouer qu'il n'y connaissait pas grand chose pour ça et lui a dit d'attendre... Alors là, ça m'a un peu beaucoup enervé ennuyé... C'est bien de reconnaitre les domaines que l'on ne maitrise pas. Personne n'est omniscient. Et ça fait partie, pour moi, des critères de choix d'un bon soignant. En revanche, il faut aller au bout de sa démarche dans ce cas et adresser à quelqu'un qui sait ! Comment donner un conseil après avoir reconnu ne rien y connaitre ?

Je comprends ensuite que cette patiente habite à 40 min de chez moi !!! Elle avait eu mon nom par des réseaux internet. C'est personnellement très flatteur mais ça met en évidence plusieurs soucis.

Tout d'abord, je ne me sens pas experte référente de l'allaitement dans mon coin. Je me forme, me renseigne, essaye de me tenir au courant, bref, je pense que je me débrouille pas trop mal. Mais il existe des personnes plus formées, plus expertes. 

Par ailleurs, elle a fait 40 min de route pour venir me voir ! Il se trouve qu'au moins 2 personnes bien mieux armées que moi pour accompagner un allaitement qui a des soucis se trouvent dans un rayon de 15-20 min de chez elle... 

Les reseaux de soins sont trop brouillons pour un certain nombre de soucis, notamment quand on parle de problématiques de processus physiologiques. Pour un problème aux yeux, tout le monde sait qu'il faut aller voir un ophtalmo; pour un problème au coeur, tout le monde sait qu'il faut aller voir un cardio; pour un problème aux oreilles tout le monde sait qu'il faut aller voir un ORL... Mais pour un problème d'allaitement ? Avec du bol vous avez une sage femme ou un médecin qui s'y connnait/qui connait quelqu'un qui s'y connait ! Mais la plupart du temps, on va voir un médecin, qui n'est pas armé pour vous accompagner, qui n'aura pas l'idée de vous envoyer voir une sage femme, qui n'aura pas l'idée de vous envoyer voir une personne formée spécifiquement quand ça dépasse ses connaissances... Bref, et vous vous retrouvez à faire 40 min de route si vous êtes bien motivée, si vous n'avez pas baissé les bras face aux difficultés et à la douleur, pour aller voir quelqu'un qui certes, vous aidera mais aussi vous donnera l'adresse de personnes juste à côté de chez vous... Tant mieux dans un sens, si ça va mieux, si c'est traité et que ça permet de profiter d'un allaitement plus agréable, mais bon... Quand même...

L'allaitement est vraiment un parent pauvre en médecine... Et après on s'étonne des chiffres aussi faibles sur l'allaitement en France ? Il y a plein d'autres raisons (que je ne développerai pas ici, il y a de quoi faire plusieurs bouquins à ce sujet), mais la méconnaissance par le corps médical d'un réseau de soutien, qui entraine donc une errance des mamans dans les difficultés, est un sacré frein !!!

depositphotos_10361629-Lost-way